Comment devient-on chevalier ?

 

Moi quand j’étais petit, j’ai toujours rêvé d’être un chevalier et de secourir des demoiselles en détresse mais ce que je ne savais pas, c’est à quel point il aurait pu être difficile pour moi de l’être…

 

Les origines de la chevalerie

Chevalier veut dire “celui qui va à cheval” ou “celui qui chevauche”, se sont donc tout d’abord des hommes qui possèdent un cheval. Mais plus que ça, se sont aussi de véritables soldats au service du seigneur qui possèdent une armure et des armes que ça soit une épée, un couteau ou une lance. Les chevaliers sont apparus au XIe siècle et au départ a peu près n’importe qui pouvait le devenir même des paysans…si ils avaient de l’argent…Et oui car pour devenir chevalier il faut beaucoup d’argent ! Il faut s’occuper du cheval, le nourrir, l’entretenir, le soigner, il faut également réparer son armure, s’acheter du nouveau matériel etc.

Au XIe siècle donc pas de problème si tu possède déjà beaucoup de terres mais par la suite la chevalerie évolue et au XIIe siècle on commence à structurer un peu plus leur comportement. Jusque là les chevaliers c’était souvent des gros bourrins et on avait du mal à les cadrer alors on rédige des règles de conduite, comme dans un carnet de correspondance en fait, pour qu’ils se conduisent mieux. Les chevaliers ont donc une vie dirigée, en principe, par leur code d’honneur. De plus en plus on les associe à la noblesse. Si tu n’es pas noble ou fils de noble et bien tant pis, tu ne peux pas être chevalier. Bien sûr il y a des exceptions mais ça reste la règle. On commence alors à former les chevaliers dés leur plus jeune âge.

 

Devenir chevalier

Et au même titre qu’aujourd’hui un écolier passe par l’école primaire, le collège et le lycée et bien à l’époque il y a tout un parcours qui permet à un jeune homme de devenir chevalier en trois étapes.

A 7 ans, il est envoyé chez un seigneur pour se former il devient ce que l’on appelle un Galopin et doit nettoyer les écuries des chevaux. Je sais, c’est pas très agréable mais c’est bien de commencer par là ! Quelques années plus tard, le jeune homme devient un Page, il s’occupe plus du cheval en lui même, le soigne, apprend à le monter. Il accompagne aussi les adultes à la chasse pour se former et doit être au petit soin pour la dame du château. Il commence donc son apprentissage de la courtoisie une des valeurs les plus importantes quand on est chevalier. A l’adolescence il devient écuyer et passe au niveau du dessus. Il accompagne de vrais chevaliers au combat, les aides pour mettre leur équipement sur les tournois, etc…

Après 4 ans en tant qu’ecuyer a u service des chevaliers il est venu pour lui le temps de devenir lui même un chevalier. Et là on arrive à une cérémonie que vous connaissez tous, l’adoubement. La veille de la cérémonie, l’ecuyer passe la nuit avec son parrain qui a veillé jusque là sur lui. Ils prient ensemble et le lendemain le seigneur qui à la charge du jeune adulte organise une grande fête. Bien évidemment il y a souvent plusieurs hommes qui sont proclamés chevalier en même temps alors ils font venir du monde pour l’organisation et tout le public est invité à venir les voir. Une fois devant le seigneur, l’ecuyer récite le serment des chevaliers avec une main sur l’évangile, un texte qui en gros raconte la vie de Jésus.

Après ça le seigneur lui donne son armure, son casque et son épée puis après s’être habillé avec il reçoit ce que l’on apelle l’accolade. Ce n’est pas une grande tape dans le dos hein mais presque. L’ecuyer se met à genoux devant son seigneur et se dernier le tape sur les deux épaules avec son épée.

Ca y est, l’ecuyer est devenu chevalier, il reçoit tout les droits qui vont avec et pour fêter ça on organise un tournoi où ils vont pouvoir combattre avec leurs copains, comme des vrais !

Pour finir, il est important de préciser qu’un chevalier peut tout à fait perdre son titre de chevalier. Bah oui, c’est un soldat avant tout alors si il est malade ou gravement blessé après une bataille et bien on peut lui enlever son titre…tout ça pour ça…Dommage hein ?

 

Pour aller plus loin :

 

Pour les jeunes :

http://pedagogie.ac-toulouse.fr/lotec/EcoleCinema/robindesbois/chevalier.pdf
https://fr.vikidia.org/wiki/Adoubement

http://www.futura-sciences.com/magazines/sciences/infos/qr/d/moyen-age-devenait-on-chevalier-moyen-age-5448/

 

Pour les moins jeunes :

FLORI, JEAN. “LES ORIGINES DE L’ADOUBEMENT CHEVALERESQUE: ÉTUDE DES REMISES D’ARMES ET DU VOCABULAIRE QUI LES EXPRIME DANS LES SOURCES HISTORIQUES LATINES JUSQU’AU DÉBUT DU XIII e SIÈCLE”. Traditio 35 (1979): 209–272

http://www.herodote.net/chevalerie-mot-164.php
http://www.cosmovisions.com/chevalerie.htm

Laisser un commentaire