La cathédrale maudite d’Evreux

Mes chers camarades bien le bonjour !

Aujourd’hui je vous emmène visiter la cathédrale d’Évreux, sans doute un des lieux les plus maudits de la région. Vraiment, quand j’ai attaqué le sujet, je me suis dis “mais c’est pas possible, ils ont pas de bol…”, Allez, on va revenir ensemble sur son histoire et vous allez le voir, il y a matière !

Une origine médiévale

Si on a la trace écrite d’une ancienne structure montée à l’emplacement actuel, probablement une construction de bois, la cathédrale que l’on voit aujourd’hui a été construite au XIe siècle. Gilbert la Grue, évêque de la ville, boucle le chantier après des dizaines d’années de travaux.

Oui je sais, la Grue c’est bizarre comme nom… en fait c’était un surnom parce qu’apparemment il était très grand et ça on peut le confirmer puisqu’on a retrouvé sa tombe au XIXe siècle au sein de la cathédrale : son sarcophage faisait 1m90, assez improbable pour l’époque… le mec me mettait carrément une tête !

Henri Ier
Henri Ier priant sur une enluminure du XIVe siècle

Début XIIe, la cathédrale romane est flambant neuve, un petit bijou… mais pas pour longtemps… En 1119, Henri Ier, roi d’Angleterre, envoie ses troupes sur le comte d’Évreux, Amaury III de Montfort, vassal du roi de France. Sur les conseils de l’évêque d’Évreux, Audin, qui lui est fidèle à l’Angleterre, Henri Ier brûle toute la ville, y compris la cathédrale qui devient un véritable champ de ruine.

Son baptême du feu, c’est le cas de le dire, va vite devenir une tradition locale…

La reconstruction du bâtiment commence dès 1126 et se poursuit jusqu’en 1140. Le chœur, le transept et la nef sont refaits, la cathédrale devient plus belle que jamais.

Petit lexique d’architecture de cathédrale

Plan Eglise
En gros une Eglise, c’est donc un choeur (rouge), un transept (bleu), une nef (vert) et un déambulatoire (jaune). On remercie le département graphisme.

J’aimerais d’ailleurs qu’on fasse une petite aparté, parce que perso je sais pas vous, mais moi, quand il s’agit d’architecture, je suis pas hyper à l’aise. Alors c’est bien beau de dire le chœur, le transept et la nef, mais c’est quoi exactement ?

Le chœur c’est là où se trouve l’autel, pas trop compliqué.

La nef, c’est en gros la partie qui va de l’entrée de la cathédrale jusqu’au chœur, sachant qu’il peut y avoir plusieurs nef.

Dans ce cas là cette partie que je viens de décrire, c’est la nef principale.

Ensuite, Le transept. C’est un cas particulier de nef puis que c’est la nef qui va couper la nef principale perpendiculairement. En gros le transept c’est la nef qui va former la croix chrétienne dans l’architecture du bâtiment et qui passe souvent par le chœur.

On peut ajouter qu’au fond des bâtiments religieux comme ici dans la cathédrale d’Évreux, vous avez souvent un arrondi qui vient après le chœur, ça c’est le prolongement de la nef avec ce qu’on appelle le déambulatoire où l’on peut…déambuler !

Voilà, vous êtes maintenant architecte, félicitations et bonne partie de Minecraft !

Une histoire tout feu tout flammes

La cathédrale est donc toute neuve fin XIIème ! Mais là encore… pas pour longtemps ! En effet les tensions entre la France et l’Angleterre sont plus vives que jamais. Jean sans Terre, frère du roi d’Angleterre Richard chœur de Lion et régent de la ville d’Évreux, convoque près de 300 officiers français à un grand banquet et, comme dans Game Of Thrones, les fait tous massacrer au moment de porter un toast.

Le roi de France, Philippe Auguste, vit assez mal cette situation et décide de tout cramer en 1195… y compris la cathédrale…

Suite à ça, les travaux n’ont pas vraiment le temps de se relancer puisqu’en 1198, Richard revient à Évreux et la brûle une nouvelle fois dans la foulée.

Voilà.

Évreux Cathédrale Notre-Dame
La cathédrale actuelle, après avoir survécu à toutes ces péripéties.

Il faudra près de 20 ans pour accumuler assez de fonds pour lancer les campagnes de restauration. En 1220, on entend alors à nouveau le doux son des burins contre la pierre, mais cette fois ci, pour une transformation en règle de la cathédrale, qui se doit d’être à la dernière mode. L’édifice roman évolue vers le gothique.

Alors là aussi, il faudrait une vidéo spéciale sur l’architecture pour comprendre les réelles différences, ou plutôt les changements qui s’opèrent dans une certaine continuité de l’architecture romane, parce que c’est complexe. Mais en gros, on apporte un peu plus de lumière, on renforce cette impression de verticalité, de hauteur vu de l’intérieur, les motifs se font plus complexes. Toutefois, ces travaux n’en finissent pas et 100 ans plus tard, seuls la nef et le chœur de la cathédrale sont terminés.

Ce qui n’est peut être pas une si mauvaise chose… Car en 1356, rebelote !

Le roi de France Jean II, dit “Le Bon”, est en conflit avec son gendre Charles II de Navarre, comte d’Évreux, dit “le Mauvais”, qui veut prendre sa place.  Le roi Jean décide donc de… mettre le feu à la ville et à la cathédrale… Et ça marche moyen puisqu’il ne parvient pas à reprendre Évreux.

Mais quand Jean II passe l’arme à gauche, Charles V le remplace et lui, il veut reprendre la ville. Et en 1378, devinez ce qu’il fait notre bon roi pour arriver à ses fins ?

Oui… il remet le feu à la ville et donc… à la cathédrale ! Encore…

Enfin la paix pour la cathédrale d’Évreux ?

Jamais cinq sans six

Malheureusement non, car la tradition, c’est la tradition !

Bien plus tard, le 11 juin 1940, les Allemands bombardent la ville d’Évreux. Les maisons prennent feu, les flammes se propagent aux tours de la cathédrale, la célèbre flèche de plomb de la tour du transept fond et le métal en fusion se déverse par la bouche des gargouilles. Une vision d’apocalypse qui laisse une grande partie de l’édifice en ruine.

Pas de bol hein ? Quand ça veut pas…ça veut pas…

La bonne nouvelle dans cette histoire, c’est que les vitraux très précieux de la cathédrale, datant notamment du XIVe siècle, ont été sauvé en les démontant avant le conflit et en les ré-installant en 1953.

Ouf !? Non.

C’était sans compter sur dame nature ! Après avoir résisté aux guerres et aux incendies pendant près de 6 siècles, sans même avoir été protégés, ces fameux vitraux seront victimes d’une incroyable pluie de grêlons de la taille d’un œuf en 1983. Ils seront tout simplement pulvérisés…

L’histoire de la cathédrale d’Évreux pourrait passer pour celle d’un lieu maudit comme je l’ai laissé entendre au début de l’épisode, mais de mon côté, je préfère y voir l’incroyable aventure humaine qui a consisté à surmonter ces épreuves pour en faire aujourd’hui le monument magnifique qui se trouve derrière moi. De nos jours de nouveaux vitraux ont été posés, une nouvelle flèche habille la tour nord, et de nombreuses rénovations ont rendu justice aux très nombreux architectes qui se sont succédés depuis 900 ans.Un lieu qui continue de vivre et de raconter ces histoires, formidable prétexte à la découverte de la grande Histoire.

Merci à tous d’avoir suivi cet épisode et merci à Eure Tourisme sans qui cette vidéo n’existerait pas. Si vous aimez les vieux monuments comme la cathédrale d’Évreux, je vous conseille fortement d’aller faire un tour  au musée d’art et d’histoire d’Évreux, ancienne demeure de l’évêque, dans lequel on retrouve une belle collection d’objets religieux et aussi le mur antique encore visible ! Je compte sur vos pouces, vos commentaires, vos partages, ça nous aidera à renouveler la visite de lieux aussi incroyables qu’ici ! A la prochaine pour de nouvelles aventures ! Salut !

Pour aller plus loin

Documents internes des guides conférenciers

Super site sur l’Histoire d’Évreux, très complet : http://www.evreux-histoire.com/

L’anecdote du massacre des hommes d’armes de Philippe Auguste : “1800 ans ou annales secrètes d’une famille, volume 2, par Augustin François Creuzé de Lesser” https://books.google.fr/books?id=mW0TAAAAQAAJ&pg=PA185&lpg=PA185&dq=jean+sans+terre+banquet&source=bl&ots=Ybnhf3jJ4D&sig=ACfU3U3_jqbOAOckdwhC0P-BqlJPNYm_gA&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwjG9Zecv73gAhWOyYUKHRuyCgU4ChDoATACegQICBAB#v=onepage&q=jean%20sans%20terre%20banquet&f=false

One thought on “La cathédrale maudite d’Evreux

  1. Merci pour cette vidéo, comme d’habitude c’est conté de façon claire et passionnante !
    Etant guide depuis peu, je fais justement visiter la cathédrale jeudi, c’est pourtant à 1h de chez moi mais quand j’ai su l’histoire si riche du lieu je n’ai pas pu m’empêcher de le mettre dans ma liste !

    Bonne continuation c’est toujours un plaisir de se laisser embarquer dans tes récits

Laisser un commentaire